online discount medstore
advair diskus for sale
buy advair diskus without prescription
allegra for sale
buy allegra without prescription
aristocort for sale
buy aristocort without prescription
astelin for sale
buy astelin without prescription
atarax for sale
buy atarax without prescription
benadryl for sale
buy benadryl without prescription
buy clarinex without prescription
clarinex for sale
buy claritin without prescription
claritin for sale
buy flonase without prescription
flonase for sale
buy ventolin without prescription
ventolin for sale
amoxil for sale
buy amoxil without prescription
augmentin for sale
buy augmentin without prescription
bactrim for sale
buy bactrim without prescription
biaxin for sale
buy biaxin without prescription
buy cipro without prescription
cipro for sale
buy cleocin without prescription
cleocin for sale
buy dexone without prescription
dexone for sale
buy flagyl without prescription
flagyl for sale
buy levaquin without prescription
levaquin for sale
buy omnicef without prescription
omnicef for sale
amaryl for sale
buy amaryl without prescription
buy cozaar without prescription
cozaar for sale
buy diabecon without prescription
diabecon for sale
buy glucophage without prescription
glucophage for sale
buy glucotrol without prescription
glucotrol for sale
buy glucovance without prescription
glucovance for sale
buy micronase without prescription
micronase for sale
buy prandin without prescription
prandin for sale
buy precose without prescription
precose for sale
buy cialis professional without prescription
cialis professional for sale
buy cialis soft without prescription
cialis soft for sale
buy cialis super active without prescription
cialis super active for sale
buy cialis without prescription
cialis for sale
buy levitra without prescription
levitra for sale
buy viagra professional without prescription
viagra professional for sale
buy viagra soft without prescription
viagra soft for sale
buy viagra super active without prescription
viagra super active for sale
buy viagra super force without prescription
viagra super force for sale
buy viagra without prescription
viagra for sale
buy celebrex without prescription
celebrex for sale
buy colcrys without prescription
colcrys for sale
buy feldene without prescription
feldene for sale
buy imitrex without prescription
imitrex for sale
buy inderal without prescription
inderal for sale
buy indocin without prescription
indocin for sale
buy naprosyn without prescription
naprosyn for sale
buy pletal without prescription
pletal for sale
buy robaxin without prescription
robaxin for sale
buy voltaren without prescription
voltaren for sale

L’orphelinat (2007)

divulgué le 20 mars 2008 par Kinopoivre

L'orphelinat sur la-fin-du-film.com

Toi, lecteur chouchouté dont l’état s’améliore de jour en jour, tu as certainement lu, dans les journaux bien écrits que tu feuillettes chez ton psy favori, que ce film espagnol de Juan Antonio Bayona, le plus gros succès en Espagne depuis qu’Armstrong a marché sur la Lune, pouvait comporter plusieurs « niveaux de lecture ». Tandis que toi, lecteur aux ressources modestes qui te contentes de dévorer « Voici » chez ton coiffeur, tu aspires à comprendre l’histoire de L’orphelinat, et je ne te donne pas tort. Par conséquent, débarrassée de son habillage poético-surnaturel à base de fantômes (au nombre desquels Geraldine Chaplin, qui semble vraiment revenir de l’au-delà), de symboles comme ce phare éteint, et de souvenirs de Peter Pan, on te livre l’histoire sous-jacente.

Trente ans avant l’époque actuelle, Laura (Belén Rueda) était pensionnaire d’un orphelinat, partageant ses jeux avec une demi-douzaine de camarades qui vont mal finir. En effet, une blague idiote de ces enfants a coûté la vie à l’un d’eux, un garçon handicapé qui devait dissimuler son visage difforme sous une cagoule. L’enfant est mort noyé, le scandale a entraîné la fermeture de l’orphelinat, et la mère du gosse, Benigna (Montserrat Carulla), épisodique employée de l’orphelinat et pas si bénigne que ça, les a tous tués, sauf Laura, et enterrés. Nul ne les a retrouvés.

Bien plus tard, devenue adulte et riche, Laura a racheté la maison pour en faire sa demeure, et, avec son mari Carlos (Fernando Cayo), a adopté un enfant, Simón (Roger Príncep). Mais un jour, Simón, sept ans, disparaît. Les mois passent, la police ne retrouve pas l’enfant, et la mère fait appel à une équipe de charlatans, dont une médium, Aurora (Geraldine Chaplin, donc), que Carlos, vite excédé, met à la porte avant de prendre lui-même un peu de champ.

Après quelque temps, Laura, que son mari a laissée seule, se met à voir des fantômes, et découvre à la cave les squelettes des enfants que Benigna, morte entre-temps, avait tués. Puis une hallucination lui fait croire que Simón est revenu, bien vivant ! Mais non, c’est aussi son corps momifié qu’elle découvre. Apparemment, l’enfant s’est enfermé par mégarde, et il est mort naturellement.

La scène finale montre Carlos fleurissant la tombe commune de tous les protagonistes du drame, qu’il est permis de comprendre autrement, puisque c’est un film d’horreur romanesque, à interpréter selon son tempérament. Mais cela, les critiques sur la page d’Allocine te l’expliqueront de manière plus savante.

Choisis ton arme et flingue la fin du film

29 réactions à “L’orphelinat (2007)”

  1. Lucie pense que:

    La fin est bien plus malsaine que ça…en effet, lors de la disparition de Simon, sa mère le cherche partout y compris dans un placard duquel se renverse du matériel de construction qu’elle replace aussitôt.

    Lorsqu’elle pense retrouver simon vivant…flash back !!! Elle se trouve en fait dans une cache où vivait le fameux petit garçon victime de la mauvaise plaisanterie qui lui a coûté la vie 30 ans plus tôt.
    Or cette cache se trouve dans le fameux placard…et en réalité, cette belle maman a bêtement replacé le matériel devant l’unique entrée de la cache…elle a donc enfermé son enfant…

  2. Kinopoivre pense que:

    Sans doute, mais compliqué. Dans ces pages, impossible de trop détailler les histoires, ça devient vite abstrait pour qui n’a pas vu le film.

  3. Devy pense que:

    Juste un détail, Simon ne meurt pas naturellement. Si tu te souviens bien, il frappe à la porte pour qu’on lui ouvre (ces bruits glauques qu’on entend quand la mère revient de l’hosto), et en fait le dernier gros CRACK qu’elle entend, c’est Simon qui vient de tomber à travers la rambarde moisie de la cave, après qu’elle l’y ait accidentellement enfermé. Dure scène d’ailleurs…

  4. Kinopoivre pense que:

    On est observateur, à Aix ! Oui, le “naturellement” était discutable. Il n’y a rien de “naturel” dans tout ce film. C’est le propre des films fantastiques, il faut que TOUT soit hors du commun, sinon le public ne trouverait pas ça, euh… naturel !

    “Dure scène”, je ne sais pas. Il est plus éprouvant de voir jouer Pierre Arditi au théâtre ou de regarder Sandrine Kiberlain sur un écran que de visionner n’importe quel film d’horreur…

  5. jufkufv pense que:

    je nais pas compris la fin , quand le père de Simon souris et que la porte s’ouvre toute seul ?? pourriez vous m’expliquai svp ?

  6. Kinopoivre pense que:

    Désolé, depuis le temps, j’ai tout oublié de la fin. Peut-être un autre lecteur s’en souviendra…

  7. Sylvia pense que:

    Il y’a quelque chose de pas logique dans l’histoire quand l’enfant meurt, comment a t’il pu descendre dans la cavre sans avoir fait comme sa mere? S’il a fait , qui a recouvert le mur ?

  8. Marion pense que:

    J’ai pas comprit un truc: ils sont dans un orphelinat mais le mec qui est défiguré a une mère … ? Ils sont forts en espagne, chez eux les orphelins ont des parents!

  9. Kinopoivre pense que:

    Il devait être orphelin DE PÈRE. Ha ha !

    Blague à part, c’est dit dans le récit : il est dans cet orphelinat parce que sa mère y travaille, tout simplement. On ne dit pas qu’il est orphelin lui-même.

  10. vampiressefeerique pense que:

    franchement trés beau film c’est cruelle que par un simple accident simon reste coinsé
    mais g une qustion:
    a la fin le pere souris quand la porte souvre toute seule…pourquoi ?! XD

  11. Kinopoivre pense que:

    Oublié… Le film n’est pas récent.

  12. Serena pense que:

    Il sourit tout juste avant de trouver la chaine qu’il a donner a Laura…et si vous souvenez bien en lui remettant la chaine, il a dit Laura qu’elle peut lui retourner la chaine lorsqu’elle aura retrouve Simon…

    Donc…le pere sourit parcequ’il sait que Laura a reussit a retrouver Simon…dans l’au dela

  13. loukof pense que:

    Elle est morte comment la mère en fait?

  14. Martin pense que:

    Y’a un truc que j’ai pas suivi … Elle meurt comment Laura ?

  15. lisa pense que:

    laura meurt en avalant des comprimés,on l’a voit faire lorsqu’elle tient son enfant mort dans ses bras!!ce que je n’ai pas compris,c’est pourquoi son mari sourit lorsque la porte s’ouvre seule??voit-il le fantôme de sa femme et son fils??

  16. Cama pense que:

    Je ne comprends pas pourquoi simon cherche à aider le petit garçon citrouille. Il est orange, non? Et pourquoi son papa sourit-il à la fin? Parce qu’il a réussi à se baigner tout nu dans le lac, non?

  17. rémi pense que:

    La mere meure car elle prend des cachet a la fin elle en prend asser pour se donner la mort et je pense que ces sa qui la tue et comme elle tien son fils mort dans ces bras elle le vois en phantome avec tout ses amis d’enfance de L’orphelinat meme la fille avec la jambe en feraille on la voie a la fin alor que la mere de simon la trouve dans un sac avec les 5 autres de L’orphelinat et si elle la vois a la fin sa ve dire quelle est morte sinon tré beau film

  18. claire pense que:

    S’il vous plait j’ai beaucoup aimé le film mais je n’ai pas trop compris la fin . Les enfants ils étaient morts et Sion pk il etait mort puis vivant puis remort puis vivant ? aidez moi je vous en suppli

  19. Romain pense que:

    Salut tout le monde est ce que quelqu’un pourrais me dire en quelle année sa se passe ?? Merci D’avance

  20. Charles pense que:

    Vous avez pas compris: Laura devient “folle” au fur et à mesure du film,
    les enfants qu’elle voient sont en fait dans sa tête, comme les voyaient son fils Simon.
    Enfin bon c’est un film fantastique, il n’est donc pas nécessaire de chercher une explication rationnelle à tout ce qui s’y passe.

  21. Cutter-reese pense que:

    Simon est bel et bien mort et Laura a compris qu’elle était responsable de sa disparition.

    Ayant fait la promesse de ne pas quitter la maison avant d’avoir retrouvé son fils, Laura décide / n’a d’autres choix que de mettre fin à ses jours : elle avale des médicaments. Elle retrouve Simon dans la mort, ainsi que les autres enfants (morts eux aussi). Bref, Laura est devenue elle aussi un fantôme. Les enfants de l’orphelinat sont désormais tous réunis et Laura est là pour s’occuper d’eux.

    C’est vrai que le passage de Laura “vivante” à Laura “fantôme” est assez ambigu car on l’a voit absorber les médicaments, piqué du nez comme si elle s’endormait, puis se réveiller. J’imagine que son “réveil” correspond à son passage dans l’au-delà. Elle se réveille “dans une autre vie”.Ce film est après tout une histoire de fantômes. Laura n’est pas folle, ne voit pas les enfants morts dans sa tête, elle a retrouvé ses copains d’orphelinat dans l’au-delà.
    De plus, il y a un autre détail qui irait dans ce sens : le phare fonctionne à nouveau et illumine la maison. Au début du film, Laura raconte à Simon que ce phare est en panne depuis longtemps mais que, du temps où elle habitait l’orphelinat, les enfants pensaient que cette lumière était magique et les protégeait. La lumière blanche du phare marque le passage de la vie terrestre de Laura à une autre forme de vie, au sens fantastique du terme.

    Enfin, quand Carlos sourit quand une porte s’ouvre devant lui, cela fait réfèrence à une autre scène du film. Laura et son mari participent à une thérapie de groupes avec des parents ayant perdu leur enfant. Une femme raconte que sa fille est morte et qu’elle a vu son fantôme dans sa chambre. Sa fille lui souriait et lui faisait comprendre qu’elle était heureuse là où elle se trouvait. Cette femme put dès lors faire son deuil. Dans l’orphelinat, Carlos voit Laura (avec / sans Simon) et sourit. Il revoit sa femme une dernière fois, elle est heureuse et apaisée, a trouvé ce qu’elle cherchait. On peut imaginer que Laura sourit à Carlos et que, lui aussi, sourit car il est en paix.

    Voilà, c’est comme çà que j’ai compris le film.

    Si vous avez vu Saint Ange (avec Lou Doillon et Marie Gillain), on retrouve le même genre de scène, genre”je vois des fantômes juste avant le générique de fin”, en beaucoup plus explicite et, finalement, moins poétique que dans L’Orphelinat.

  22. Ninon pense que:

    Pourquoi Carlos sourit ? On m’a raconté que c’est car en trouvant la médaille, déjà sa femme devait lui rendre quand elle retrouvait Simon, mais surtout c’est un nouveau jeu de piste qui commence.
    Merci pour l’histoire qu’il s’est fait bloqué dans le placard, j’avais pas compris :)

  23. Oriane pense que:

    Je me pose un autre question malgré toutes vos solutions . Je me demande comment au début du film quand la maman cherche Simon le jour de sa disparition , Tomas qui n’est qu’un fantôme peut enfermer la mère dans la salle de bain puis prendre la clé etc …
    Merci d’avance :)

  24. Jayjay pense que:

    En fait il s’agit pas du fantôme a ce moment là mais de Simon, énervé contre sa mère de ne pas l’avoir cru et de l’avoir giflé. Quand on retrouve le corps de Simon il porte les vêtement de Tomas, on pourrait croire qu’il les a trouver grâce a un jeu de piste, le même que celui de la fin, que Tomas lui a fait faire l’amenant dans cette cave où il vivait. Donc après avoir pousser sa mère, il est partis se cacher dans la cave que Laura aura accidentellement bloquer empêchant Simon de sortir.

  25. Pamplemousse pense que:

    Si Tomas n’est qu’une illusion, comment Simon a-t-il su qu’il était adopté et porteur du V.I.H. ? Et comment Benigna a su tout cela ? Et qui la mère voit dans la grotte près de la plage ? Quand Benigna meurt écrasée par une ambulance, qu’est ce qui explique le sifflet autour de son cou ? Et pourquoi quand Laura prend le sifflet dans ses mains, le corps de Benigna se relève un peu (passage horrible) ? Excusez-moi mais je n’ai pas pu voir tout le film et j’avais envie de savoir la fin …

  26. justine pense que:

    moi au début j’ai eu peur quand le petit garçon avec la cagoule coince le doigt de la mère et que elle l’arrache et à la fin je comprend pas tout avec le retour dans le passé !!!mais j’ai adorée !!!!!!!!!!

  27. justine pense que:

    et c’est qui le ouf qui écrit à la wallegen bousstouflail ?”cette fin eremarque ;la fine équipe…”ok point
    bisous bisous bien baveux bye bye

  28. Juju pense que:

    Qui est ce qui a entrainé laura dans un jeu de piste qui l’a fait découvrir les 5 corps ???

  29. Nomie pense que:

    J’ai lu une théorie qui tient très bien debout Juju.
    Le jeu de piste est lancé par Simon lui-même le jour de l’arrivée des enfants handicapés. Rappelez-vous, il demande à sa mère de jouer avec lui à découvrir la maison de Thomas. Simon a donc d’avance préparé le parcours et disséminé les indices, de la poupée à la poignée de porte. Mais Laura ne trouve pas tout de suite d’où vient la poignée et croit qu’il s’agit de celle du four où elle retrouve les corps calcinés de ses amis d’enfance. Elle croit donc que c’est l’issue du jeu et que c’est ce que les enfants –qu’elle croit responsables du jeu de piste, à tort– ont voulu lui montrer. Seulement, comme on le voit à la fin du film, elle s’est trompée. La poignée est celle de la cave de Thomas, sa maison, où Simon a toujours voulu l’amener. D’ailleurs, l’erreur de Laura est d’avoir oublié une règle importante du jeu : ne pas s’éloigner de la maison. Là où c’est intéressant, c’est que le “trésor” de Laura, Simon, se trouve justement là où Simon voulait l’emmener, sans savoir qu’il y mourrait.
    En fait quand on reprend tout pas à pas, on se rend compte que tout ce qu’on a pris pour des événements fantastiques trouve une explication rationnelle. Les visions de Laura à la fin coïncident seulement avec le moment où elle perd vraiment la tête. Il y a donc une part de fantastique mais elle ne sert en fait qu’à troubler la réalité, trop simple et trop monstrueuse !
    Bon film en tout cas.

Allez, lâche ta fine remarque