online discount medstore
advair diskus for sale
buy advair diskus without prescription
allegra for sale
buy allegra without prescription
aristocort for sale
buy aristocort without prescription
astelin for sale
buy astelin without prescription
atarax for sale
buy atarax without prescription
benadryl for sale
buy benadryl without prescription
buy clarinex without prescription
clarinex for sale
buy claritin without prescription
claritin for sale
buy flonase without prescription
flonase for sale
buy ventolin without prescription
ventolin for sale
amoxil for sale
buy amoxil without prescription
augmentin for sale
buy augmentin without prescription
bactrim for sale
buy bactrim without prescription
biaxin for sale
buy biaxin without prescription
buy cipro without prescription
cipro for sale
buy cleocin without prescription
cleocin for sale
buy dexone without prescription
dexone for sale
buy flagyl without prescription
flagyl for sale
buy levaquin without prescription
levaquin for sale
buy omnicef without prescription
omnicef for sale
amaryl for sale
buy amaryl without prescription
buy cozaar without prescription
cozaar for sale
buy diabecon without prescription
diabecon for sale
buy glucophage without prescription
glucophage for sale
buy glucotrol without prescription
glucotrol for sale
buy glucovance without prescription
glucovance for sale
buy micronase without prescription
micronase for sale
buy prandin without prescription
prandin for sale
buy precose without prescription
precose for sale
buy cialis professional without prescription
cialis professional for sale
buy cialis soft without prescription
cialis soft for sale
buy cialis super active without prescription
cialis super active for sale
buy cialis without prescription
cialis for sale
buy levitra without prescription
levitra for sale
buy viagra professional without prescription
viagra professional for sale
buy viagra soft without prescription
viagra soft for sale
buy viagra super active without prescription
viagra super active for sale
buy viagra super force without prescription
viagra super force for sale
buy viagra without prescription
viagra for sale
buy celebrex without prescription
celebrex for sale
buy colcrys without prescription
colcrys for sale
buy feldene without prescription
feldene for sale
buy imitrex without prescription
imitrex for sale
buy inderal without prescription
inderal for sale
buy indocin without prescription
indocin for sale
buy naprosyn without prescription
naprosyn for sale
buy pletal without prescription
pletal for sale
buy robaxin without prescription
robaxin for sale
buy voltaren without prescription
voltaren for sale

Bienvenue à Zombieland (2009)

divulgué le 29 novembre 2009 par Julien

Bienvenue à Zombieland sur la-fin-du-film.comEt à la fin il gagne

Columbus (Jesse Eisenberg) et Tallahassee (Woody Harrelson), duo plus qu’improbable et moins que complémentaire, font donc finalement équipe avec Little Rock (Abigail Breslin, la petite danseuse de Little Miss Sunshine) et sa sœur Wichita, après qu’elles leur aient braqués 4×4 et fusil, pour rallier l’Est de Zombieland, plus connu sous le nom d’Etats-Unis d’Amérique avant la pandémie de grippe A H1N1 contamination.

Columbus tombe très vite sous le charme de Wichita (Emma Stone), d’autant plus que son hypothétique première relation avec la voisine de palier s’est terminée dans un bain de sang (contaminé). Au cours du périple parsemé d’exécutions de morts-vivants qui les mène au parc d’attractions Pacific Playland, nos amis font escale à Hollywood.

Plus précisément, dans la somptueuse demeure de God himself (pour toi probablement lecteur, et surtout pour Tallahassee dans le film): Bill Murray. Lequel usait d’un stratagème ingénieux : se grimer et déambuler tel un zombie, lorsque l’envie lui prenait de voir l’extérieur sans risque de se faire boulotter la cervelle. Ingénieux mais à double tranchant : car pendant que le Jean-Pierre Bacri d’outre-Atlantique bavarde avec Wichita et Tallahassee, Columbus projette à Little Rock, qui à 12 ans ignore tout de Gandhi comme des bases du cinéma états-unien, un must de la carrière de Murray : Ghostbusters.

Et donc, lorsque Bill se rend au sous-sol la bave aux lèvres effectuer une démonstration de son talent, Columbus réagit comme contre tout zombie : un coup de fusil dans le poitrail. Bill Murray expire alors comme seul Bill Murray sait le faire (il le fera même d’autant mieux après le générique de fin, donc n’oublie pas de rester calé dans ton siège, cher lecteur !).

Au petit matin d’après, les filles s’éclipsent à nouveau, sans que Columbus ait pu embrasser Wichita. Lorsque les hommes les retrouvent, c’est réfugiées en haut d’un manège de Pacific Playland, une cohorte de zombies attendant leur dîner en contrebas. Tu penses bien lecteur, que d’avoir mis en route le parc au complet, lumières et musique incluses, ça allait draîner du contaminé. Les sottes…
Tallahassee s’en donne alors à cœur joie pour exterminer les morts-vivants, Columbus en profite pour sauver sa dulcinée, et tout ce beau monde, petite famille soudée finalement, s’en retourne trouver un endroit agréable où couler des jours pas trop malheureux, un Twinkie à la main.

Je ne t’ai pas parlé de la phobie des clowns de notre jeune héros, du coup je te le dis maintenant, pour pas que tu sois étonné d’en voir un en photo sur la fiche Allocine du film. Et n’oublie pas : reste bien jusqu’au bout du bout pour entendre Bill Murray citer dans le texte Jean-Paul Sartre. Et exerce ton cardio, un zombie, ça court (en tout cas depuis les années 2000).

Choisis ton arme et flingue la fin du film

4 réactions à “Bienvenue à Zombieland (2009)”

  1. bozzarts pense que:

    Le film est complètement loufoque ! Moi qui y allais à reculons, pensant “encore un film pour geeks décérébrés”.
    Et bien non !
    On rit, on passe une bonne heure et demie, et on ressort de bonne humeur.
    Bref, un film de genre revisité sauce 4ème, 5ème et 26ème degrés.
    On en redemande.
    Et oui, mention spéciale à Bill Murray.
    Quand Hollywood ne se prend pas au sérieux c’est tellement mieux !
    bozzarts
    http://bozzarts.hautetfort.com

  2. Krown pense que:

    Simple, efficace, cool. C’était si dur que ça de ne pas faire un film pour bizounours retardée sans faire un film de festival (ou ya que le scénariste qui a réelment compris)
    Zombieland est vraiment sympa. La première fois que je l’ai vu j’étais un peu comme le héros dans son flashback: Une soirée ou je galèrait devant mon Pc. Et je suis tombé sur ce film, j’eu une agréable surprise.
    Film à voir seul ou avec des amis. Et meme plusieurs fois.

  3. marie pense que:

    Ce film défonce de trop !!

  4. Adrien pense que:

    C’est bon les Twinkies ? Woody Harrelson fait une telle fixette dessus …!

Allez, lâche ta fine remarque