online discount medstore
advair diskus for sale
buy advair diskus without prescription
allegra for sale
buy allegra without prescription
aristocort for sale
buy aristocort without prescription
astelin for sale
buy astelin without prescription
atarax for sale
buy atarax without prescription
benadryl for sale
buy benadryl without prescription
buy clarinex without prescription
clarinex for sale
buy claritin without prescription
claritin for sale
buy flonase without prescription
flonase for sale
buy ventolin without prescription
ventolin for sale
amoxil for sale
buy amoxil without prescription
augmentin for sale
buy augmentin without prescription
bactrim for sale
buy bactrim without prescription
biaxin for sale
buy biaxin without prescription
buy cipro without prescription
cipro for sale
buy cleocin without prescription
cleocin for sale
buy dexone without prescription
dexone for sale
buy flagyl without prescription
flagyl for sale
buy levaquin without prescription
levaquin for sale
buy omnicef without prescription
omnicef for sale
amaryl for sale
buy amaryl without prescription
buy cozaar without prescription
cozaar for sale
buy diabecon without prescription
diabecon for sale
buy glucophage without prescription
glucophage for sale
buy glucotrol without prescription
glucotrol for sale
buy glucovance without prescription
glucovance for sale
buy micronase without prescription
micronase for sale
buy prandin without prescription
prandin for sale
buy precose without prescription
precose for sale
buy cialis professional without prescription
cialis professional for sale
buy cialis soft without prescription
cialis soft for sale
buy cialis super active without prescription
cialis super active for sale
buy cialis without prescription
cialis for sale
buy levitra without prescription
levitra for sale
buy viagra professional without prescription
viagra professional for sale
buy viagra soft without prescription
viagra soft for sale
buy viagra super active without prescription
viagra super active for sale
buy viagra super force without prescription
viagra super force for sale
buy viagra without prescription
viagra for sale
buy celebrex without prescription
celebrex for sale
buy colcrys without prescription
colcrys for sale
buy feldene without prescription
feldene for sale
buy imitrex without prescription
imitrex for sale
buy inderal without prescription
inderal for sale
buy indocin without prescription
indocin for sale
buy naprosyn without prescription
naprosyn for sale
buy pletal without prescription
pletal for sale
buy robaxin without prescription
robaxin for sale
buy voltaren without prescription
voltaren for sale

Funny Games US (2008)

divulgué le 3 mai 2008 par Julien

Funny Games U.S sur la-fin-du-film.comEt à la fin il meurt

Le chien (Lucky) et le gamin (Devon Gearheart) étant trépassés, ne restent que les parents, dont le père plutôt mal en point. Puis les affreux jojos s’en vont, laissant le couple en état de choc.

Anna (Naomi Watts) s’est donc fait reprendre sottement en cherchant du secours, et le deuxième round du jeu se met en branle. Son enjeu est de taille : est à gagner le choix de qui de Georges (Tim Roth) ou Anna mourra le premier, et par quelle arme. Psalmodiant à l’envers et avec peine la prière, comme exigé, l’épouse et mère s’empare par surprise du fusil abandonné sur la table et expédie ad patres Tom/Peter (Brady Corbet). Visiblement furieux, Paul (Michael Pitt) rembobine la scène (oui, je sais, moi aussi j’ai hurlé intérieurement au grotesque) afin que dans la deuxième prise, Paul empêche son otage de gâcher le jeu.

Georges est donc exécuté, Anna menée baillonnée et attachée sur le bâteau. Le couteau qui y était tombé ne l’aidera d’aucune manière à se libérer de ses entraves. Environ une heure avant la fin du jeu, Paul, sans émotion apparente, pousse la pauvre Anna dans l’eau du lac. Puis ils accostent le ponton rouge, pour quémander des oeufs à la maîtresse de maison… Bis (ter?) repetita supposé pour les habitants, eu égard à la musique et au gros plan sur le regard de Paul qui ferment le film.

Comme je n’ai pas vu la première mouture de ce film, tourné en Autriche, je t’offre une deuxième bonne raison de zapper quelques minutes sur Allociné pour plus d’infos. Enfin, un conseil, lecteur : arrête le golf.

Choisis ton arme et flingue la fin du film

4 réactions à “Funny Games US (2008)”

  1. Kinopoivre pense que:

    J’ai vu les deux. Ils sont presque semblables, scénario, découpage, montage, dialogue et musique. Mais les acteurs autrichiens (ou allemands) sont moins attrayants. Le père était joué par cet acteur qui incarnait le policier dans “La vie des autres”, et qui n’était pas encore connu, Ulrich Mühe.

    Les deux films ont scandalisé la critique.

    À noter, dans le plus ancien (1997), un plan-séquence de dix minutes et trente-neuf secondes, après l’exécution du gosse.

    Mon conseil à moi : arrête d’acheter des œufs. Ou alors, d’esturgeon uniquement.

  2. Sawaaaaah pense que:

    Salut, je viens de découvrir ton site : trop marrant, j’adore.
    Bref, tu passes trop de temps sur allociné ou les internautes rivalisent en critiques élaborées (haaaaan j’ai vu 15 ans et demi, c’était trop biiiiiennn, en plus yavait benjamin de la nvelle starac ! - fin de citation).
    sur nord-ciné ya moins de critiques (c’est moins connu) mais du coup y a moins de c****ies.
    allez je repasserai !

    Ciao !

  3. mangesonpoing pense que:

    Il ne faut pas hurler au grotesque lorsqu’on arrive à la scène où Paul rembobine ou lors des deux apartés. Ce film ayant été fait pour choquer le plus blasé des téléspectateurs, habitué à la violence gratuite et banalisée et aux fins irréalistes, on a voulu nous montrer comment un blockbuster moyen aurait terminé l’histoire, Anna tuant l’un des agresseurs et déstabilisant le second. Ensuite, on brise les illusions et on montre ce qui arrive dans la vraie vie dans une situation similaire: la femme n’ose pas s’emparer de l’arme sous le nez de l’autre, et réussi encore moins à viser et tirer aussi rapidement.

  4. Julien pense que:

    En fait, je n’attendais aucune fin particulière, je suivais le postulat du film qu’Anna ait pu s’emparer de l’arme et abattre l’un de ses deux agresseurs. Pourquoi revenir dessus (oui, OK, parce que le cinéaste en a voulu ainsi pour attirer les gens sur un problème, blah blah blah mais il l’avait déjà fait des années avant) ? De fait, la fin du film m’a semblé étrange (plus un film, pas vraiment une expérience), du fait de ce “faux revirement” (si tant est bien sûr qu’on considère que ce qui est projeté à l’écran est vrai).

Allez, lâche ta fine remarque