online discount medstore
advair diskus for sale
buy advair diskus without prescription
allegra for sale
buy allegra without prescription
aristocort for sale
buy aristocort without prescription
astelin for sale
buy astelin without prescription
atarax for sale
buy atarax without prescription
benadryl for sale
buy benadryl without prescription
buy clarinex without prescription
clarinex for sale
buy claritin without prescription
claritin for sale
buy flonase without prescription
flonase for sale
buy ventolin without prescription
ventolin for sale
amoxil for sale
buy amoxil without prescription
augmentin for sale
buy augmentin without prescription
bactrim for sale
buy bactrim without prescription
biaxin for sale
buy biaxin without prescription
buy cipro without prescription
cipro for sale
buy cleocin without prescription
cleocin for sale
buy dexone without prescription
dexone for sale
buy flagyl without prescription
flagyl for sale
buy levaquin without prescription
levaquin for sale
buy omnicef without prescription
omnicef for sale
amaryl for sale
buy amaryl without prescription
buy cozaar without prescription
cozaar for sale
buy diabecon without prescription
diabecon for sale
buy glucophage without prescription
glucophage for sale
buy glucotrol without prescription
glucotrol for sale
buy glucovance without prescription
glucovance for sale
buy micronase without prescription
micronase for sale
buy prandin without prescription
prandin for sale
buy precose without prescription
precose for sale
buy cialis professional without prescription
cialis professional for sale
buy cialis soft without prescription
cialis soft for sale
buy cialis super active without prescription
cialis super active for sale
buy cialis without prescription
cialis for sale
buy levitra without prescription
levitra for sale
buy viagra professional without prescription
viagra professional for sale
buy viagra soft without prescription
viagra soft for sale
buy viagra super active without prescription
viagra super active for sale
buy viagra super force without prescription
viagra super force for sale
buy viagra without prescription
viagra for sale
buy celebrex without prescription
celebrex for sale
buy colcrys without prescription
colcrys for sale
buy feldene without prescription
feldene for sale
buy imitrex without prescription
imitrex for sale
buy inderal without prescription
inderal for sale
buy indocin without prescription
indocin for sale
buy naprosyn without prescription
naprosyn for sale
buy pletal without prescription
pletal for sale
buy robaxin without prescription
robaxin for sale
buy voltaren without prescription
voltaren for sale

Horton (2008)

divulgué le 20 avril 2008 par Eric

Horton sur la-fin-du-film.comEt à la fin il gagne

Comme chacun sait, il existe deux sortes d’éléphants: les ceusses à petites noreilles, et les ceusses à grandes zoreilles. Horton, lui, est de la troisième sorte: les ceusses à oreilles mutifonction et double pivot bilobé (ô triste auditeur de France Inter, que cette allusion à la dernière pub des inénarrables Chevalier et Laspales ne te détourne pas des aventures de notre gentil pachyderme: si le duo comique est méchamment lourdingue, le film est plutôt léger, malgré son message de tolérance appuyé).

Bilobées ou pas, les oreilles d’Horton sont assurément bien pratiques: tour à tour bonnet de bain, pagaies, casquette de golfeur, elles font également fonction d’organe métaphysique, puisque c’est grâce à elles qu’Horton, ayant entendu un cri en provenance d’un grain de poussière, en arrive à postuler l’existence de tout en monde en réduction en danger d’être emporté par le vent vers un destin funeste. Notre éléphant recueille sur une fleur le grain de poussière et ses habitants, et réussit à établir le contact avec le maire de la ville microscopique des Qui.

Mais voilà: tout le monde n’a pas la feuille métaphysique, ni l’ouïe aussi fine qu’Horton: madame Kangourou finit par dresser toute la jungle contre notre éléphant, au prétexte que ses histoires de petites personnes empoussiérées pervertissent l’esprit les enfants. De son côté, monsieur le maire peine à convaincre ses concitoyens de l’existence d’un éléphant gigantesque vivant dans le ciel au-delà de la portée du regard - sans parler du risque de destruction imminente qui menace leur paisible patelin… et les célébrations du quicentenaire.

Résumons-nous: Horton a été fait prisonnier par la meute des animaux de la jungle, et madame Kangourou triomphante s’apprête à faire bouillir dans du lait de coco (beurk) la fleur, le grain de poussière, les Qui et tous leurs petits cris. Enfin convaincus que monsieur le maire n’a pas un grain (désolé), tous les Qui s’emploient en effet à faire un grand charivari pour prouver au monde (l’autre monde, donc, celui des éléphants qui vivent dans le ciel et des mamans kangourou à l’esprit étroit) qu’ils existent.

Grâce au seul fils du maire (et alors que ses 96 filles s’époumonent en vain…), à sa machine à bruit géante et à un genre d’entonnoir, les Qui finissent par se faire entendre des habitants de l’univers de niveau supérieur. On relâche Horton, on dépose le grain de poussière bien en sécurité dans un endroit sympa en haut d’une montagne, et même madame Kangourou se joint aux choeurs proclamant que toute personne mérite le respect, quelle que soit sa taille. Là-dessus, la caméra entame un zoom arrière sur la jungle en liesse, zoom arrière qui réduit bientôt la Terre aux dimensions… d’un grain de poussière au sein de l’univers.

Si l’un de vous, amis lecteurs, connaît le nom de cette mise en abyme philosophique qui fait du modèle atomique le miroir en réduction du modèle astronomique (suggèrant une infinité d’univers imbriqués à la façon boucle d’oreille de la Vache qui rit), qu’il n’hésite pas à se dénoncer, parce qu’ils n’en soufflent pas un mot sur Allocine.

Choisis ton arme et flingue la fin du film

2 réactions à “Horton (2008)”

  1. l'arche pense que:

    ben, ils nous auraient pas déjà fait le coup à la fin des men in black…(et dans le deux aussi ?) C’est un peu du réchauffé cette histoire de relativité de l’espace, non ?

  2. Sandy pense que:

    “tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil”…. ahhh qu’est-ce qu’il serait beau le monde si on le confiait à Walt hein ??? (hmmm attend, faut que je décolle cette foutue guimauve qui me colle de partout ^^) Bon WE !

Allez, lâche ta fine remarque