online discount medstore
advair diskus for sale
buy advair diskus without prescription
allegra for sale
buy allegra without prescription
aristocort for sale
buy aristocort without prescription
astelin for sale
buy astelin without prescription
atarax for sale
buy atarax without prescription
benadryl for sale
buy benadryl without prescription
buy clarinex without prescription
clarinex for sale
buy claritin without prescription
claritin for sale
buy flonase without prescription
flonase for sale
buy ventolin without prescription
ventolin for sale
amoxil for sale
buy amoxil without prescription
augmentin for sale
buy augmentin without prescription
bactrim for sale
buy bactrim without prescription
biaxin for sale
buy biaxin without prescription
buy cipro without prescription
cipro for sale
buy cleocin without prescription
cleocin for sale
buy dexone without prescription
dexone for sale
buy flagyl without prescription
flagyl for sale
buy levaquin without prescription
levaquin for sale
buy omnicef without prescription
omnicef for sale
amaryl for sale
buy amaryl without prescription
buy cozaar without prescription
cozaar for sale
buy diabecon without prescription
diabecon for sale
buy glucophage without prescription
glucophage for sale
buy glucotrol without prescription
glucotrol for sale
buy glucovance without prescription
glucovance for sale
buy micronase without prescription
micronase for sale
buy prandin without prescription
prandin for sale
buy precose without prescription
precose for sale
buy cialis professional without prescription
cialis professional for sale
buy cialis soft without prescription
cialis soft for sale
buy cialis super active without prescription
cialis super active for sale
buy cialis without prescription
cialis for sale
buy levitra without prescription
levitra for sale
buy viagra professional without prescription
viagra professional for sale
buy viagra soft without prescription
viagra soft for sale
buy viagra super active without prescription
viagra super active for sale
buy viagra super force without prescription
viagra super force for sale
buy viagra without prescription
viagra for sale
buy celebrex without prescription
celebrex for sale
buy colcrys without prescription
colcrys for sale
buy feldene without prescription
feldene for sale
buy imitrex without prescription
imitrex for sale
buy inderal without prescription
inderal for sale
buy indocin without prescription
indocin for sale
buy naprosyn without prescription
naprosyn for sale
buy pletal without prescription
pletal for sale
buy robaxin without prescription
robaxin for sale
buy voltaren without prescription
voltaren for sale

Inju, la bête dans l’ombre (2008)

divulgué le 11 septembre 2008 par Kinopoivre

Inju, la bête dans l'ombre sur la-fin-du-film.com

Dans ce film de Barbet Schroeder presque entièrement tourné au Japon, Alexandre Fayard (Benoît Magimel) est un écrivain français à succès, admirateur de son homologue japonais Shundei Oe, un écrivain qui fait dans l’horreur, la violence, le sexe et l’absence de morale, et que nul n’a jamais vu, pas même son éditeur ! Fayard, qui connaît son œuvre à fond et l’imite mais en moins trash, et dont le dernier livre, le croirais-tu, a un tel succès qu’il fait fortement concurrence à l’œuvre de ce mystérieux écrivain japonais, se rend en tournée à Kyôtô pour promouvoir son bouquin. Là, il reçoit des menaces téléphoniques de la part de Shundei Oe au cours d’une émission à la télé locale. Puis il rencontre une geiko (c’est une hérésie de dire « geisha » et de confondre ces femmes avec des prostituées, car elles sont super-cultivées, très bien élevées et dignes d’être l’épouse d’un Premier ministre). Celle-ci, nommée Tamao (Lika Minamoto), se dit menacée de mort par un ancien ami qu’elle a refusé d’épouser, et qui serait devenu le fameux Shundei Oe. Alexandre et Tamao tombent amoureux. L’écrivain décide ainsi de découvrir qui est réellement Shundei Oe, et fait son enquête : serait-ce l’homme dont Tamao est enceinte, le riche et célèbre industriel Mogi ? Ou bien ce Mogi est-il aussi menacé de mort, en tant qu’amant de Tamao ? Or Mogi, très protégé par ses gardes du corps, non seulement refuse de lui parler, mais le tabasse.

Après quelques péripéties dont je te passe le détail, lecteur avide, PUISQUE de toute façon tu iras voir le film, Fayard s’introduit dans la maison de Mogi et le découvre en train de faire subir quelques sévices sado-masos classiques à sa dulcinée. Les deux hommes se battent, et Fayard tue Mogi. Il est aussitôt arrêté et envoyé en prison.

Un an plus tard, un très sarcastique émissaire de Tamao vient le narguer au parloir de la prison, et lui révèle le fin mot de toute l’histoire : le mystérieux Shundei Oe, c’était en fait Tamao, qui a menti depuis le début ! Bien entendu, elle n’a jamais été menacée, mais elle a monté toute l’affaire pour se débarrasser de deux gêneurs : Mogi, qui était jaloux et encombrant, et Fayard, dont les romans faisaient concurrence aux siens. Mais Fayard ne peut rien prouver, et restera en prison. Ce qui lui apprendra à se mêler de ses affaires, et à éviter les femmes et le Japon. C’est du moins le conseil qu’allocine.fr a oublié de donner, mais qui coule de source.

Choisis ton arme et flingue la fin du film

3 réactions à “Inju, la bête dans l’ombre (2008)”

  1. Charles Rosso pense que:

    Je pense que ce film est passé à côté de quelque chose de fabuleux… J’ai trouvé l’intrigue très correct, l’interprétation sans reproche… tout pour moi était bon! il ne manquait qu’un éclair de génie, celui qui différencie un film culte que tout le monde veut voir (même s’il n’est pas terrible), à un film parmi tant d’autres qu’on oubliera bien vite… c’est dommage, j’ai vu ce film 2007-8 je crois me souvenir d’avoir eu un sentiment de frustration à la fin, il manquait quelque chose… quoi, désolé, je ne sais pas… par contre bravo pour les merveilleux kimonos. je pourrais ajouter que si je me permets de m’exprimer, bien humblement, c’est qu’à quelque part ce film ne pas pas laissé indifférent… cordialement CHR

  2. Charles Rosso pense que:

    Merçi Messieurs de votre commentaire qui m’apprend, avec grand bonheur, que j’ai pu provoquer l’hilarité temporaire du comité de lecture… quelle chance, merci de votre compliment, car ce n’est pas tous les jours que l’on peut faire rire les gens…. et ce n’est pas donné à tout le monde!!!toujours bien cordialement CHR

  3. Julien pense que:

    Oh, c’est juste l’anti-spam un poil trop sensible ;)

Allez, lâche ta fine remarque