online discount medstore
advair diskus for sale
buy advair diskus without prescription
allegra for sale
buy allegra without prescription
aristocort for sale
buy aristocort without prescription
astelin for sale
buy astelin without prescription
atarax for sale
buy atarax without prescription
benadryl for sale
buy benadryl without prescription
buy clarinex without prescription
clarinex for sale
buy claritin without prescription
claritin for sale
buy flonase without prescription
flonase for sale
buy ventolin without prescription
ventolin for sale
amoxil for sale
buy amoxil without prescription
augmentin for sale
buy augmentin without prescription
bactrim for sale
buy bactrim without prescription
biaxin for sale
buy biaxin without prescription
buy cipro without prescription
cipro for sale
buy cleocin without prescription
cleocin for sale
buy dexone without prescription
dexone for sale
buy flagyl without prescription
flagyl for sale
buy levaquin without prescription
levaquin for sale
buy omnicef without prescription
omnicef for sale
amaryl for sale
buy amaryl without prescription
buy cozaar without prescription
cozaar for sale
buy diabecon without prescription
diabecon for sale
buy glucophage without prescription
glucophage for sale
buy glucotrol without prescription
glucotrol for sale
buy glucovance without prescription
glucovance for sale
buy micronase without prescription
micronase for sale
buy prandin without prescription
prandin for sale
buy precose without prescription
precose for sale
buy cialis professional without prescription
cialis professional for sale
buy cialis soft without prescription
cialis soft for sale
buy cialis super active without prescription
cialis super active for sale
buy cialis without prescription
cialis for sale
buy levitra without prescription
levitra for sale
buy viagra professional without prescription
viagra professional for sale
buy viagra soft without prescription
viagra soft for sale
buy viagra super active without prescription
viagra super active for sale
buy viagra super force without prescription
viagra super force for sale
buy viagra without prescription
viagra for sale
buy celebrex without prescription
celebrex for sale
buy colcrys without prescription
colcrys for sale
buy feldene without prescription
feldene for sale
buy imitrex without prescription
imitrex for sale
buy inderal without prescription
inderal for sale
buy indocin without prescription
indocin for sale
buy naprosyn without prescription
naprosyn for sale
buy pletal without prescription
pletal for sale
buy robaxin without prescription
robaxin for sale
buy voltaren without prescription
voltaren for sale

Lady Killers (2004)

divulgué le 13 juin 2007 par Miss Tics

Ladykillers sur La fin du filmEt à la fin il meurt

Les frères Coen ne font jamais dans le style classique et déjà-vu, les fins sont donc aussi curieuses que les débuts et Ladykillers ne fait pas vraiment exception. Ces improbables malfaiteurs amateurs abusant de la confiance d’une brave Mama noire férue de Gospel constituent déjà en soi une trame un peu à part. Et autant dire que la fin est aussi déjantée que le début…

Pour replanter le décor, rappelons que le docteur Goldthwait Higginson Dorr III (Tom Hanks) et sa troupe de loosers ont bien du mal à dévaliser le casino avoisinant la cave de la brave femme qui les héberge. Celle-ci (Irma P. Hall) ne tarde d’ailleurs pas à les prendre la main dans le sac et c’est là, précisément, que commence le début de la fin!

Le Professeur multiplie les bobards pour se sortir de ce pétrin, le tout dans un langage ampoulé et avec un humour noir un brin britannique qui ajoute à l’absurdité servant de toile de fond au film. Hélas, la pieuse et irréprochable dame ne succombe à aucun marchandage et doit donc, de ce fait, être éliminée. Grand classique humoristique, c’est l’inverse qui se produit: chacun des associés y passe en essayant de tuer la brave femme. La petite bande succombe aux impondérables les plus improbables: dentier en gros plan, gouttière médiévale instable, revolver capriceux, gobage de cigarettes intempestif…

Enfin bref, on l’aura compris: bien mal acquis ne profite jamais. Notre charmante et rayonnante Mama se retrouve seule avec un pactole de dollars sans plus une trace des malfaiteurs qui ont eu la décence de mourir discrètement, loin de chez elle: elle pourra ainsi faire don de l’argent à la «célèbre» université Bobby jones. Happy end. Musique de Gospel. Alleluia.

Un dernier conseil toutefois. Ami lecteur, si tu veux savoir comment faire du bouche à bouche à un chien qui vient de s’asphyxier pour cause de port de masque à gaz abusif (bah oui ?) ne rate pas le début du film, il a son intérêt… Sur ce, c’est bon je te libère, tu peux filer peinard sur Allocine lire un résumé plus académique.

Choisis ton arme et flingue la fin du film

2 réactions à “Lady Killers (2004)”

  1. Julien pense que:

    C’est un remake, non ?

  2. Miss Tics pense que:

    Tout juste, c’est un remake de “tueur de dames”, 1955. Mais à l’époque, il n’y avait pas Tom Hanks, donc ça rameutait moins les spectateurs. Cela tient à peu de choses, tout de même !

Allez, lâche ta fine remarque