online discount medstore
advair diskus for sale
buy advair diskus without prescription
allegra for sale
buy allegra without prescription
aristocort for sale
buy aristocort without prescription
astelin for sale
buy astelin without prescription
atarax for sale
buy atarax without prescription
benadryl for sale
buy benadryl without prescription
buy clarinex without prescription
clarinex for sale
buy claritin without prescription
claritin for sale
buy flonase without prescription
flonase for sale
buy ventolin without prescription
ventolin for sale
amoxil for sale
buy amoxil without prescription
augmentin for sale
buy augmentin without prescription
bactrim for sale
buy bactrim without prescription
biaxin for sale
buy biaxin without prescription
buy cipro without prescription
cipro for sale
buy cleocin without prescription
cleocin for sale
buy dexone without prescription
dexone for sale
buy flagyl without prescription
flagyl for sale
buy levaquin without prescription
levaquin for sale
buy omnicef without prescription
omnicef for sale
amaryl for sale
buy amaryl without prescription
buy cozaar without prescription
cozaar for sale
buy diabecon without prescription
diabecon for sale
buy glucophage without prescription
glucophage for sale
buy glucotrol without prescription
glucotrol for sale
buy glucovance without prescription
glucovance for sale
buy micronase without prescription
micronase for sale
buy prandin without prescription
prandin for sale
buy precose without prescription
precose for sale
buy cialis professional without prescription
cialis professional for sale
buy cialis soft without prescription
cialis soft for sale
buy cialis super active without prescription
cialis super active for sale
buy cialis without prescription
cialis for sale
buy levitra without prescription
levitra for sale
buy viagra professional without prescription
viagra professional for sale
buy viagra soft without prescription
viagra soft for sale
buy viagra super active without prescription
viagra super active for sale
buy viagra super force without prescription
viagra super force for sale
buy viagra without prescription
viagra for sale
buy celebrex without prescription
celebrex for sale
buy colcrys without prescription
colcrys for sale
buy feldene without prescription
feldene for sale
buy imitrex without prescription
imitrex for sale
buy inderal without prescription
inderal for sale
buy indocin without prescription
indocin for sale
buy naprosyn without prescription
naprosyn for sale
buy pletal without prescription
pletal for sale
buy robaxin without prescription
robaxin for sale
buy voltaren without prescription
voltaren for sale

Le temps qui reste (2005)

divulgué le 6 juin 2007 par Ma Pomme

La temps qui reste sur La fin du filmEt à la fin il meurt

Romain (Melvil Poupaud), photographe de mode, trentenaire habitué aux excès, est atteint d’un cancer généralisé. Le temps qui reste, il ne va pas le passer à se soigner. A quoi bon ? D’abord secoué par cette nouvelle donne, il n’arrive pas à l’annoncer à ses proches, sauf à sa grand-mère Laura (Jeanne Moreau) “parce qu’elle aussi elle va bientôt mourrir”. Il va même rompre avec Sacha (Christian Sengewald, erreur de casting ?) pour ne pas avoir à le lui dire. La douleur s’installe et il devient urgent de s’apaiser (il redevient plus tendre avec sa soeur, tout en restant à distance pour qu’elle ne sache pas).

Et d’avoir un dernier contact charnel: il accepte alors la proposition de Jany (Valeria Bruni Tedeschi), serveuse sur une station d’autoroute, de coucher avec elle avec le consentement de son mari stérile afin de lui faire un enfant. L’occasion pour Romain de ne pas mourir tout à fait. Dans son testament, pour lequel Jany et son mari se portent témoins, Romain reconnaît l’enfant à naître et lui lègue tout. Il est très faible mais il part voir la mer une dernière fois. Le plus dur, ce sont tous ces souvenirs de l’enfant qu’il était. Sur le sable, après quelques prises de vue pour immortaliser ses derniers instants, il s’allonge. La plage se vide de ses touristes, laissant le soleil mourir dans l’eau derrière son profil immobile.

Ozon a encore frappé. Et il frappe fort. Comme dans Sous le sable, les silences sont parlants et l’émotion n’est pas extorquée. Il filme les scènes d’amour avec pudeur et poésie, même si on craint un instant une dérive à la Gaspar Noé. Il n’insiste pas tant sur la maladie, même si Romain souffre beaucoup dans son corps, que sur la difficulté de vivre quand on sait qu’on n’a que quelques semaines devant soi. Que faut-il faire? Romain ne le sait pas, il tâtonne, il fait. Ses souvenirs s’insinuent sans faux raccords dans son présent, ils se dupliquent comme pour dire, un enfant est à naître et il sera un peu moi.

Sur Allocine, tu apprendras que ce film est pour Ozon le deuxième volet d’une trilogie sur le deuil et que le prochain devrait raconter la mort d’un enfant - y a pas à dire, il nous tarde…

Choisis ton arme et flingue la fin du film

Une réaction à “Le temps qui reste (2005)”

  1. fabien pense que:

    trés joliment ecris
    bravo !

Allez, lâche ta fine remarque