online discount medstore
advair diskus for sale
buy advair diskus without prescription
allegra for sale
buy allegra without prescription
aristocort for sale
buy aristocort without prescription
astelin for sale
buy astelin without prescription
atarax for sale
buy atarax without prescription
benadryl for sale
buy benadryl without prescription
buy clarinex without prescription
clarinex for sale
buy claritin without prescription
claritin for sale
buy flonase without prescription
flonase for sale
buy ventolin without prescription
ventolin for sale
amoxil for sale
buy amoxil without prescription
augmentin for sale
buy augmentin without prescription
bactrim for sale
buy bactrim without prescription
biaxin for sale
buy biaxin without prescription
buy cipro without prescription
cipro for sale
buy cleocin without prescription
cleocin for sale
buy dexone without prescription
dexone for sale
buy flagyl without prescription
flagyl for sale
buy levaquin without prescription
levaquin for sale
buy omnicef without prescription
omnicef for sale
amaryl for sale
buy amaryl without prescription
buy cozaar without prescription
cozaar for sale
buy diabecon without prescription
diabecon for sale
buy glucophage without prescription
glucophage for sale
buy glucotrol without prescription
glucotrol for sale
buy glucovance without prescription
glucovance for sale
buy micronase without prescription
micronase for sale
buy prandin without prescription
prandin for sale
buy precose without prescription
precose for sale
buy cialis professional without prescription
cialis professional for sale
buy cialis soft without prescription
cialis soft for sale
buy cialis super active without prescription
cialis super active for sale
buy cialis without prescription
cialis for sale
buy levitra without prescription
levitra for sale
buy viagra professional without prescription
viagra professional for sale
buy viagra soft without prescription
viagra soft for sale
buy viagra super active without prescription
viagra super active for sale
buy viagra super force without prescription
viagra super force for sale
buy viagra without prescription
viagra for sale
buy celebrex without prescription
celebrex for sale
buy colcrys without prescription
colcrys for sale
buy feldene without prescription
feldene for sale
buy imitrex without prescription
imitrex for sale
buy inderal without prescription
inderal for sale
buy indocin without prescription
indocin for sale
buy naprosyn without prescription
naprosyn for sale
buy pletal without prescription
pletal for sale
buy robaxin without prescription
robaxin for sale
buy voltaren without prescription
voltaren for sale

Lettres d’Iwo Jima (2007)

divulgué le 26 février 2007 par Ma Pomme

Lettres d'Iwo Jima sur la-fin-du-film.com 

Bon, c’est la guerre alors à la fin, forcément, ils meurent tous. Sauf le héros, Saigo, le petit boulanger (me demandez pas à quoi ressemble le pain japonais). Alors, la guerre, c’est mal, c’est dégueu même. Oui, si vous aimez la tripaille qui pendouille et les membres séparés de leurs propriétaires, les suicides de groupe à la grenade et les barbeuks de jap’ au lance-flamme, ce film est pour vous. Le problème, c’est qu’il faut attendre un peu pour que ça devienne gore, mais on est pas déçus. Bon, Eastwood je suis fan, et qui aime bien châtie bien alors, Clint, je dois dire que tu me déçois un peu : 2h19, c’est trop long! Eric s’est endormi, et puis il était tout chonchon et après c’est moi qui dois me le fader dans l’état où tu me l’a mis. Non, franchement c’est pas cool, parce que normalement un garçon, après un film de guerre, il est tout excité, il veut tout niquer (c’est un peu pour ça que j’étais venue, moi!) et là, il avait qu’une envie, c’est de dormir dans un endroit plus confort qu’une salle de ciné. Heureusement que la guerre, c’est caca et que ça fait du bruit parce que je l’aurais pas porté jusqu’au lit si la mitraille en dolby surround me l’avait pas remis d’aplomb.

Si tu aimes les films de guerre (et de gladiateurs), va donc plutôt faire un tour sur Allocine

Choisis ton arme et flingue la fin du film

7 réactions à “Lettres d’Iwo Jima (2007)”

  1. Mahie pense que:

    Ben moi je n’ai qu’une chose à dire après m’être un peu promené sur “la fin du film” et sur ta pomme :
    Heureusement que tu as finalement été autorisée car c’est tes billets qui me donnent le plus le smile ;-) Vive les filles!

  2. Aurelia pense que:

    Merci :-) ) C’est le meilleur compliment qu’on puisse me faire.

  3. romain pense que:

    C’est un grand film, dommage que certains ne soient pas capables de l’apprécier à sa juste valeur…

  4. Aurelia pense que:

    C’est un film trop long et naïf, dommage que certains ne soient pas capable d’être critique…
    ;-)

  5. Kéké pense que:

    Je pense que pour l’apprécié, il faut avoir vu le premier film (mémoire de nos père) et ( petit desaccord avec Aurélia) il représante simplement ce qu’il c’est réellement passé.

  6. Aurelia pense que:

    Sans dec’? Tu y étais toi? Parce que moi non! Que ça ait l’air vraisemblable montre que le film est réussi. Mais alors de là à dire que c’est une fidèle description de ce qui s’est passé…bof!
    Ce que j’ai trouvé (trop long, c’est le film, pas la guerre, hein) trop naïf c’est la relation entre ennemis qui sont finalement des gamins eux aussi et qui ont finalement de l’empathie les uns pour les autres. Je n’ai pas fait la guerre et à vrai dire tant mieux parce que je préfère faire l’amour. Mais ce que j’ai entendu sortir de la bouche de gamins ricains qu’on a envoyé se faire déchiqueter en Irak, ça ne tenait pas vraiment de l’empathie.
    Cela dit (explosions mises à part) je ne l’ai pas trouvé totalement nul ce film!

  7. NapZ pense que:

    Je pense qu’Aurelia n’a pas saisi toute la portée du film. Il est certes long, mais si on n’arrive pas à se concentrer plus de 2h, c’est pas trop la faute du réalisateur…
    Et l’empathie, bof bof, cf les ricains qui dérouillent les prisonniers japs.
    On ressent le patriotisme exagéré qui a réellement pris part dans la guerre d’une part, et le racisme de l’autre.
    Et les remarques du style : “Sans dec’? Tu y étais toi? Parce que moi non!” Ca montre bien que l’on n’est soi-même incapable d’effectuer une critique objective ;)
    Sans rancune.

Allez, lâche ta fine remarque