online discount medstore
advair diskus for sale
buy advair diskus without prescription
allegra for sale
buy allegra without prescription
aristocort for sale
buy aristocort without prescription
astelin for sale
buy astelin without prescription
atarax for sale
buy atarax without prescription
benadryl for sale
buy benadryl without prescription
buy clarinex without prescription
clarinex for sale
buy claritin without prescription
claritin for sale
buy flonase without prescription
flonase for sale
buy ventolin without prescription
ventolin for sale
amoxil for sale
buy amoxil without prescription
augmentin for sale
buy augmentin without prescription
bactrim for sale
buy bactrim without prescription
biaxin for sale
buy biaxin without prescription
buy cipro without prescription
cipro for sale
buy cleocin without prescription
cleocin for sale
buy dexone without prescription
dexone for sale
buy flagyl without prescription
flagyl for sale
buy levaquin without prescription
levaquin for sale
buy omnicef without prescription
omnicef for sale
amaryl for sale
buy amaryl without prescription
buy cozaar without prescription
cozaar for sale
buy diabecon without prescription
diabecon for sale
buy glucophage without prescription
glucophage for sale
buy glucotrol without prescription
glucotrol for sale
buy glucovance without prescription
glucovance for sale
buy micronase without prescription
micronase for sale
buy prandin without prescription
prandin for sale
buy precose without prescription
precose for sale
buy cialis professional without prescription
cialis professional for sale
buy cialis soft without prescription
cialis soft for sale
buy cialis super active without prescription
cialis super active for sale
buy cialis without prescription
cialis for sale
buy levitra without prescription
levitra for sale
buy viagra professional without prescription
viagra professional for sale
buy viagra soft without prescription
viagra soft for sale
buy viagra super active without prescription
viagra super active for sale
buy viagra super force without prescription
viagra super force for sale
buy viagra without prescription
viagra for sale
buy celebrex without prescription
celebrex for sale
buy colcrys without prescription
colcrys for sale
buy feldene without prescription
feldene for sale
buy imitrex without prescription
imitrex for sale
buy inderal without prescription
inderal for sale
buy indocin without prescription
indocin for sale
buy naprosyn without prescription
naprosyn for sale
buy pletal without prescription
pletal for sale
buy robaxin without prescription
robaxin for sale
buy voltaren without prescription
voltaren for sale

Match Point (2005)

divulgué le 24 juin 2007 par Miss Tics

Match Point sur La fin du film Et à la fin il gagne

Match Point est un film cynique et sans morale dont la mission est de rappeler à chacun l’arbitraire de la vie: qu’ici bas, rien n’est juste ou injuste, tout est simplement affaire de chance. La fin de ce film va donc en ce sens et ne pouvait finir que bien pour le héros principal.

En fait de héros, Chris est plutôt un anti-héros: arriviste et opportuniste d’abord puisque, tennisman raté, il n’aspire qu’à monter dans la société en utilisant sans scrupules le tremplin de cette belle-famille riche qui le pousse à réussir. Dégoulinant de gentillesses ensuite avec Chloé, cette femme qui l’adore dès la première rencontre. Agressif et pulsionnel enfin avec Nola, cette roturière américaine hypersensuelle qui l’attire en dépit du bon sens au risque de détruire l’ascension sociale qu’il se prépare minutieusement.

Et pourtant, magie du cinéma oblige, on s’identifie à lui. On se demande ce que l’on ferait, nous aussi, si l’on se retrouvait dans sa situation, tiraillé entre une femme aimante et une bombe sexuelle, entre amour et luxure…

Mais Chris a moins de sagesse que nous, le seul moyen pour lui de préserver sa carrière, sa belle-famille, sa femme enfin enceinte, c’est de supprimer cette maîtresse devenue trop encombrante, trop envahissante, avant qu’elle ne détruise toute sa réussite sociale.

La mise à mort est finement pensée, déguisée en cambriolage de SDF drogué, rapidement expédiée. Le fusil rapidement remis en place, les bijoux volés histoire d’être crédible rapidement jetés à la Tamise. Le meurtre parfait. On, comprend qu’il ne sera jamais pris. A la fin du film donc, Chris peut vivre en paix avec sa femme, sa belle-famille et sa Mercédès.

Mais Match Point est autre chose qu’un simple film d’adultère et de meurtre impuni. C’est du Woody Allen. La fin façon Woody ne se résume pas à «et à la fin il gagne» mais bien à «et à la fin, il a de la chance». Quelle différence? C’est ce superbe moment où la bague volée ricoche sur le pont et ne tombe pas à l’eau… Ce moment où l’on croit qu’il est perdu. Ce passage fait en effet écho au début du film où l’on voyait une balle de tennis tomber du mauvais côté du filet. L’histoire de la vie de Chris avant: il n’a jamais été professionnel, faute de chance, la balle ne tombait jamais du bon côté, alors qu’il l’aurait mérité. Le contre-pied est pris avec cette bague, qui tombe du bon côté (elle sera ramassée par un SDF qui fera figure de coupable parfait) alors que ce coup-ci, il ne le méritait pas. La vie, donc, n’est ni affaire de justice ni affaire de mérite, elle n’est qu’affaire de chance.

Si tu veux philosopher sur le destin et le libre-arbitre de l’homme, tu peux laisser tomber Allocine et filer lire du Voltaire. Moi, en attendant, je vais à la case départ en touchant 20 000F et je tire une carte chance… Qui vivra verra.

Choisis ton arme et flingue la fin du film

3 réactions à “Match Point (2005)”

  1. Bo Nobo pense que:

    …la réalité dépasse la fiction : en moyenne, 60% des enquêtes policières se terminent de cette façon partout dans le monde…

  2. Kinopoivre pense que:

    Ce qui est important dans ce film : Chris est un assassin abominable, mais le spectateur a peur qu’il se fasse prendre par la police. Bref, le génie de Woody Allen est de nous inciter à nous identifier à un meurtrier. C’est très fort.

    Évidemment, le fait qu’il ait engagé un beau garçon pour jouer le rôle y est pour quelque chose !

    L’acteur a fini par jouer Henry VIII…

  3. OCB pense que:

    Un grand grand film hitcockien quand on n’en voyait plus.

    La force du film poru moi est essentiellement cette historie d’amour ( trois quart du film) prenante ( car il sont beaux et lmibres), déchirante et intenses ( car il y a ce petit quelque chose en dessous, cette lutte des classes modernes qui nous incite à nous lever) et en plus assez bien écrites ( et super bien joués). On est en plein dans l’historie d’amour subtil faîtes de passion.

    Et voilà, la folie arrive. La fin est insoutenable, littéralement. On a été piégé salement. Tout ça était avant tout un suspense ignoble, on est rongé, jamais meurtre en thriller ne fut plus intime. Jamais situation plus sur le fil. Jamais acte plus immonde. Ce côté fait divers ou histoire vraie acabradabrante de Hitchock, Woody Allen lui a trouvé un traitement nouveau de haute voltige. Il a rafraîchi ce que nous ne pouvions plus ressentir pour l’avoir trop vécu. Film d’une grande intensité dans les deux sens. ( passion/peur)

    Et puis la fin où tout risque d’éclater, j’vous raconte pas. La scène au commisariat. Bref, bravo.

    Et bravo pour ce site que je découvre.

Allez, lâche ta fine remarque