online discount medstore
advair diskus for sale
buy advair diskus without prescription
allegra for sale
buy allegra without prescription
aristocort for sale
buy aristocort without prescription
astelin for sale
buy astelin without prescription
atarax for sale
buy atarax without prescription
benadryl for sale
buy benadryl without prescription
buy clarinex without prescription
clarinex for sale
buy claritin without prescription
claritin for sale
buy flonase without prescription
flonase for sale
buy ventolin without prescription
ventolin for sale
amoxil for sale
buy amoxil without prescription
augmentin for sale
buy augmentin without prescription
bactrim for sale
buy bactrim without prescription
biaxin for sale
buy biaxin without prescription
buy cipro without prescription
cipro for sale
buy cleocin without prescription
cleocin for sale
buy dexone without prescription
dexone for sale
buy flagyl without prescription
flagyl for sale
buy levaquin without prescription
levaquin for sale
buy omnicef without prescription
omnicef for sale
amaryl for sale
buy amaryl without prescription
buy cozaar without prescription
cozaar for sale
buy diabecon without prescription
diabecon for sale
buy glucophage without prescription
glucophage for sale
buy glucotrol without prescription
glucotrol for sale
buy glucovance without prescription
glucovance for sale
buy micronase without prescription
micronase for sale
buy prandin without prescription
prandin for sale
buy precose without prescription
precose for sale
buy cialis professional without prescription
cialis professional for sale
buy cialis soft without prescription
cialis soft for sale
buy cialis super active without prescription
cialis super active for sale
buy cialis without prescription
cialis for sale
buy levitra without prescription
levitra for sale
buy viagra professional without prescription
viagra professional for sale
buy viagra soft without prescription
viagra soft for sale
buy viagra super active without prescription
viagra super active for sale
buy viagra super force without prescription
viagra super force for sale
buy viagra without prescription
viagra for sale
buy celebrex without prescription
celebrex for sale
buy colcrys without prescription
colcrys for sale
buy feldene without prescription
feldene for sale
buy imitrex without prescription
imitrex for sale
buy inderal without prescription
inderal for sale
buy indocin without prescription
indocin for sale
buy naprosyn without prescription
naprosyn for sale
buy pletal without prescription
pletal for sale
buy robaxin without prescription
robaxin for sale
buy voltaren without prescription
voltaren for sale

Entre ses mains (2005)

divulgué le 28 août 2008 par Kinopoivre

Entre ses mains sur la-fin-du-film.comEt à la fin il meurt

Dans ce film d’Anne Fontaine, Claire Gauthier (jouée par Isabelle Carré) est une femme ordinaire, mariée, mère d’une fille, et qui travaille dans une compagnie d’assurance : elle évalue les pertes subies par les assurés. Quand Laurent Kessler (Benoît Poelvoorde), vétérinaire célibataire, réclame des dommages pour une inondation dans son sous-sol, Claire conclut en sa faveur. Il faut dire pourtant que ce Laurent est assez bizarre, vaguement dépressif, et Claire est intriguée, si bien qu’elle ne l’éconduit pas quand il vient la visiter dans son bureau. De fil en aiguille, il l’invite à boire un verre, puis à déjeuner, et ils finissent par devenir assez proches, sans toutefois franchir le pas auquel tu penses, petit futé.

Or, et pendant ce temps, un assassin en série sème la terreur à Lille, comme si Martine Aubry n’y suffisait pas. Ledit assassin a une charmante manie, il ne tue que des femmes – jusqu’ici tout va bien –, mais avec un scalpel. Ciel ! Il appartiendrait donc à la profession médicale ? Mais un vétérinaire, c’est un peu un médecin, non ?

Malgré ses soupçons, Claire refuse de croire que Laurent est l’assassin, en dépit de son comportement pas très net. Jusqu’au jour où elle découvre par hasard un scalpel dans la poche de sa veste, et je ferais remarquer que les femmes trouvent toujours par hasard des trucs inattendus dans les poches des hommes qu’elles approchent, alors que l’inverse ne se vérifie jamais. Du coup, elle a peur, mais tu sais ce que c’est, quand on est attiré par quelqu’un, on est aussi incapable de se rendre à l’évidence qu’un général français de se rendre à l’ennemi – ou alors on m’a mal raconté l’Histoire de France.

La preuve pourtant qu’il ne faut jamais se fier à quiconque, c’est que Laurent, qui est bel et bien l’assassin, ressent une subite envie de la tuer, elle. Scène de terreur à la Scream, quand il tente de s’introduire chez sa dulcinée, où malgré tout elle s’est calfeutrée, la vérité ayant fini par s’imposer à sa cervelle d’oiseau. Mais rassure-toi, au dernier moment, Laurent est vaincu par l’amour, et au lieu de zigouiller sa belle, il se suicide. Tout est donc au mieux, comme disait Pangloss.

À ce stade, toi, lecteur cinéphile, tu pousses les hauts cris, proteste que je viens de me payer ta tête, et que je t’ai raconté, non pas Entre ses mains, mais Le boucher, l’un des meilleurs films de Claude Chabrol (au temps où Chabrol faisait de bons films, et c’était en 1970). Exactement la même histoire, et jusqu’au détail de prendre un acteur comique pour jouer le rôle de l’assassin : chez Chabrol, c’était Jean Yanne. Bien entendu, aucune mention de Chabrol et de son film au générique. Or ce plagiat, pas un seul critique ne l’a relevé… pas plus qu’allocine.fr. Ce doit être de la pudeur, par conséquent c’est moral.

Choisis ton arme et flingue la fin du film

4 réactions à “Entre ses mains (2005)”

  1. sylvie89300 pense que:

    tout à fait d’accord avec toi pour chabrol! le temps de la retraite a sonné!
    j’avais noté aussi la reprise du “boucher”, mais comme c’est la mode de faire du neuf avec du vieux, je n’étais pas choquée..
    décidément, j’adore ce blog! parce que voir un film en connaissant la fin, c’est vachement mieux! vous m’évitez d’aller voir un film 2 fois.. ou 3 parfois quand je ne comprends pas du 1er coup!

  2. Kinopoivre pense que:

    Chabrol a fait quatre films de grande valeur : La femme infidèle, Que la bête meure, Le boucher et La rupture (surtout pour les intéressants contre-emplois dans ce dernier cas). Tout le reste est à laisser de côté. Et il rate toutes ses fins. C’est un grand technicien, pas un grand scénariste.

    Pour « la mode de faire du neuf avec du vieux », je veux bien, à condition qu’on ne plagie pas. Quand on pique l’histoire d’un autre, au minimum, on met une mention de cet emprunt au générique. Sinon, c’est du vol pur et simple. Je ne suis pas « choqué » parce que le mot choquer est employé à tort et à travers et que je suis pas choquable, mais c’est la preuve d’une absence de talent et de scrupules. Et rien d’autre, comme chantait Marlene Dietrich, mais en allemand.

  3. Florence911 pense que:

    je ne sais pas comment c’est dans le Chabrol mais j’ai trouvé que l’attirance pour les hommes dépressifs qu’ont les femmes de ce genre-là était très bien décrite.
    et Benoît Poelvoorde fait très bien le dépressif aussi.

  4. Kinopoivre pense que:

    Le film de Chabrol était beaucoup mieux, et ses acteurs, Jean Yanne et Stéphane Audran, y sont magnifiques. En outre, c’est filmé à Sarlat, en Dordogne, un endroit très beau. La province est bien filmée.

    Le DVD se trouve facilement.

Allez, lâche ta fine remarque