online discount medstore
advair diskus for sale
buy advair diskus without prescription
allegra for sale
buy allegra without prescription
aristocort for sale
buy aristocort without prescription
astelin for sale
buy astelin without prescription
atarax for sale
buy atarax without prescription
benadryl for sale
buy benadryl without prescription
buy clarinex without prescription
clarinex for sale
buy claritin without prescription
claritin for sale
buy flonase without prescription
flonase for sale
buy ventolin without prescription
ventolin for sale
amoxil for sale
buy amoxil without prescription
augmentin for sale
buy augmentin without prescription
bactrim for sale
buy bactrim without prescription
biaxin for sale
buy biaxin without prescription
buy cipro without prescription
cipro for sale
buy cleocin without prescription
cleocin for sale
buy dexone without prescription
dexone for sale
buy flagyl without prescription
flagyl for sale
buy levaquin without prescription
levaquin for sale
buy omnicef without prescription
omnicef for sale
amaryl for sale
buy amaryl without prescription
buy cozaar without prescription
cozaar for sale
buy diabecon without prescription
diabecon for sale
buy glucophage without prescription
glucophage for sale
buy glucotrol without prescription
glucotrol for sale
buy glucovance without prescription
glucovance for sale
buy micronase without prescription
micronase for sale
buy prandin without prescription
prandin for sale
buy precose without prescription
precose for sale
buy cialis professional without prescription
cialis professional for sale
buy cialis soft without prescription
cialis soft for sale
buy cialis super active without prescription
cialis super active for sale
buy cialis without prescription
cialis for sale
buy levitra without prescription
levitra for sale
buy viagra professional without prescription
viagra professional for sale
buy viagra soft without prescription
viagra soft for sale
buy viagra super active without prescription
viagra super active for sale
buy viagra super force without prescription
viagra super force for sale
buy viagra without prescription
viagra for sale
buy celebrex without prescription
celebrex for sale
buy colcrys without prescription
colcrys for sale
buy feldene without prescription
feldene for sale
buy imitrex without prescription
imitrex for sale
buy inderal without prescription
inderal for sale
buy indocin without prescription
indocin for sale
buy naprosyn without prescription
naprosyn for sale
buy pletal without prescription
pletal for sale
buy robaxin without prescription
robaxin for sale
buy voltaren without prescription
voltaren for sale

L’incroyable destin d’Harold Crick (Stranger Than Fiction, 2007)

divulgué le 8 mars 2007 par Eric

Stranger than fiction sur la-fin-du-film.comIls vécurent heureux etc.

On peut dire que ça se présente mal pour Harold Crick: même si le voilà entré dans le lit de la mignonne pâtissière qu’il était venu contrôler au nom du fisc, tout indique que la fin est proche et qu’elle sera… la même que pour toi et moi, ami lecteur. Sauf que je sais pas toi, mais moi j’entends pas en voix off la romancière dont je suis le personnage annoncer ma fin imminente. Je ne sais pas comment tu réagirais dans cette situation, mais Harold fait des pieds et des mains pour identifier et rencontrer la romancière qui écrit sa vie, dans l’espoir qu’elle soit plutôt dans le registre comique. Manque de pot, il s’avère qu’elle assassine systématiquement ses personnages. D’ailleurs, la seule raison pour laquelle le roman dont Harold est le héros n’est pas encore terminé, c’est qu’elle hésite encore entre le faire sauter du 55e étage et le précipiter en voiture du haut d’un pont. Quand Harold finit par la dénicher (ces agents du fisc ont l’air foutrement bien renseignés, je serais toi, je revérifierais ma déclaration de revenus), la romancière accepte de lui confier son roman presque terminé, dont seule reste la fin à dactylographier: la version brouillon, que tout le monde s’accorde à trouver grandiose, y compris Harold lui-même, s’achève sur la mort d’Harold. Arrivé exceptionnellement à l’heure à l’arrêt de bus un matin pour se rendre à son travail, il se précipite pour sauver un gamin en vélo et se fait renverser par le bus à sa place.

C’est d’ailleurs ce qui finit par arriver, sauf que la romancière émue par le destin de ses personnages et rongée par la culpabilité d’avoir trucidé les précédents, réécrit la fin de son roman, quitte à ce que celui-ci soit moins bon (pas de pot pour toi, ami cinéphile, le film n’en sort pas grandi non plus…): Harold réchappe miraculeusement de son accident, il est juste sérieusement amoché. Il va pouvoir sauver sa pâtissière des griffes du fisc et se consacrer à jouer de la guitare comme il en avait toujours rêvé. On lui souhaite bien du succès.

Si tu veux savoir qui incarne avec génie (et un rien de savoureux cabotinage) le professeur de littérature qui guide Harold dans sa quête existentielle, va donc faire un tour sur Allocine.

Choisis ton arme et flingue la fin du film

Allez, lâche ta fine remarque