online discount medstore
advair diskus for sale
buy advair diskus without prescription
allegra for sale
buy allegra without prescription
aristocort for sale
buy aristocort without prescription
astelin for sale
buy astelin without prescription
atarax for sale
buy atarax without prescription
benadryl for sale
buy benadryl without prescription
buy clarinex without prescription
clarinex for sale
buy claritin without prescription
claritin for sale
buy flonase without prescription
flonase for sale
buy ventolin without prescription
ventolin for sale
amoxil for sale
buy amoxil without prescription
augmentin for sale
buy augmentin without prescription
bactrim for sale
buy bactrim without prescription
biaxin for sale
buy biaxin without prescription
buy cipro without prescription
cipro for sale
buy cleocin without prescription
cleocin for sale
buy dexone without prescription
dexone for sale
buy flagyl without prescription
flagyl for sale
buy levaquin without prescription
levaquin for sale
buy omnicef without prescription
omnicef for sale
amaryl for sale
buy amaryl without prescription
buy cozaar without prescription
cozaar for sale
buy diabecon without prescription
diabecon for sale
buy glucophage without prescription
glucophage for sale
buy glucotrol without prescription
glucotrol for sale
buy glucovance without prescription
glucovance for sale
buy micronase without prescription
micronase for sale
buy prandin without prescription
prandin for sale
buy precose without prescription
precose for sale
buy cialis professional without prescription
cialis professional for sale
buy cialis soft without prescription
cialis soft for sale
buy cialis super active without prescription
cialis super active for sale
buy cialis without prescription
cialis for sale
buy levitra without prescription
levitra for sale
buy viagra professional without prescription
viagra professional for sale
buy viagra soft without prescription
viagra soft for sale
buy viagra super active without prescription
viagra super active for sale
buy viagra super force without prescription
viagra super force for sale
buy viagra without prescription
viagra for sale
buy celebrex without prescription
celebrex for sale
buy colcrys without prescription
colcrys for sale
buy feldene without prescription
feldene for sale
buy imitrex without prescription
imitrex for sale
buy inderal without prescription
inderal for sale
buy indocin without prescription
indocin for sale
buy naprosyn without prescription
naprosyn for sale
buy pletal without prescription
pletal for sale
buy robaxin without prescription
robaxin for sale
buy voltaren without prescription
voltaren for sale

Persepolis (2007)

divulgué le 27 juillet 2007 par Ludoooooh Toulouse

Persepolis sur la fin-du-film

Persepolis est tiré d’une série de quatre albums de BD éponymes, écrite et dessinée par Marjane Satrapi, héroïne et réalisatrice de ce film.

N’étant pas particulièrement bédéphile, j’ai découvert cet univers de dessins en noir et blanc, redécouvert en profondeur l’histoire des trente dernières années de l’Iran à travers le destin peu commun de Marjane et de sa famille. A noter les voix extraordinaires de Catherine Deneuve dans le rôle de la mère (encore plus belle quand elle n’est plus à l’écran), de Chiara Mastroianni, et de l’hilarante grand-mère interprétée par Danielle Darrieux.

A la fin donc, Marjane ne pouvant plus taire sa soif d’émancipation devant les barbus et les soumises, elle est enjointe par ses parents à quitter définitivement sa famille et son pays natal pour ne plus jamais y remettre les pieds ! On en revient donc à cette image du début, avec Marjane qui vient de retirer son foulard et de ne pas embarquer pour Téhéran, qui poireaute longuement en fumant des clopes dans Orly, avant de prendre un taxi et de répondre au chauffeur qui lui demande d’où elle vient : “D’Iran”.

Un film qui en dit long sur la nécessaire insoumission au diktat, de quelque ordre qu’il soit, qui oscille entre rires, larmes et colère, qui peut surprendre les incultes (dont je fais partie) par la quasi absence à des références orientales “si différentes de notre occident à nous” quand on voit évoluer et discuter la famille Satrapi et ses amis. Une belle leçon qui vaut le détour !

Alors va voir sur Allocine comment ça commence, à quoi ressemble réellement Marjane Satrapi, et à quelle heure est la prochaine séance dans ta ville.

Choisis ton arme et flingue la fin du film

2 réactions à “Persepolis (2007)”

  1. J_P_M pense que:

    Pétard mouillé.
    Cette dame nomme et montre le shah et sa police, la Savak, disparus depuis vingt-huit ans. Mais elle nomme ni ne montre les mollahs et autres ayatollahs (pas même Khomeiny, mort depuis longtemps), et charge au maximum les petits voyous de la rue, qu’on peut acheter facilement.
    Trop ambigu, donc, pour être honnête…

  2. la-fin-du-film.com » Blog Archive » L’heure zéro (2007) pense que:

    […] le prouvera.L’adaptation, elle, est très fidèle au livre. À deux détails près. D’abord, on a un peu bêtement attribué à la vieille dame de l’histoire un goût pour l’opium assez saugrenu, tout comme si, au mépris de la vraisemblance, on attribuait le goût du shit à Doc Gynéco : les grandes dames, chez Agatha Christie, ne se droguent pas (et elles ne disent pas « C’est d’la merde ! », mais on a dû penser que Danielle Darrieux, depuis Persepolis, avait pris goût au langage vert). Ensuite, la vengeance du meurtrier se trouve affadie par la transposition en 2007. L’histoire peut en effet se résumer ainsi : A veut se venger de B en lui collant sur le dos l’assassinat de C, crime dont il se charge mais sans y avoir aucun autre motif. Dans l’Angleterre de 1944, cela valait à B la peine de mort par pendaison ; dans la France de 2007, seulement quelques années de prison, et c’est peu satisfaisant pour une vengeance, compte tenu de la haine ressentie par A, que les amateurs de clichés qualifieraient de « mortelle »… […]

Allez, lâche ta fine remarque