online discount medstore
advair diskus for sale
buy advair diskus without prescription
allegra for sale
buy allegra without prescription
aristocort for sale
buy aristocort without prescription
astelin for sale
buy astelin without prescription
atarax for sale
buy atarax without prescription
benadryl for sale
buy benadryl without prescription
buy clarinex without prescription
clarinex for sale
buy claritin without prescription
claritin for sale
buy flonase without prescription
flonase for sale
buy ventolin without prescription
ventolin for sale
amoxil for sale
buy amoxil without prescription
augmentin for sale
buy augmentin without prescription
bactrim for sale
buy bactrim without prescription
biaxin for sale
buy biaxin without prescription
buy cipro without prescription
cipro for sale
buy cleocin without prescription
cleocin for sale
buy dexone without prescription
dexone for sale
buy flagyl without prescription
flagyl for sale
buy levaquin without prescription
levaquin for sale
buy omnicef without prescription
omnicef for sale
amaryl for sale
buy amaryl without prescription
buy cozaar without prescription
cozaar for sale
buy diabecon without prescription
diabecon for sale
buy glucophage without prescription
glucophage for sale
buy glucotrol without prescription
glucotrol for sale
buy glucovance without prescription
glucovance for sale
buy micronase without prescription
micronase for sale
buy prandin without prescription
prandin for sale
buy precose without prescription
precose for sale
buy cialis professional without prescription
cialis professional for sale
buy cialis soft without prescription
cialis soft for sale
buy cialis super active without prescription
cialis super active for sale
buy cialis without prescription
cialis for sale
buy levitra without prescription
levitra for sale
buy viagra professional without prescription
viagra professional for sale
buy viagra soft without prescription
viagra soft for sale
buy viagra super active without prescription
viagra super active for sale
buy viagra super force without prescription
viagra super force for sale
buy viagra without prescription
viagra for sale
buy celebrex without prescription
celebrex for sale
buy colcrys without prescription
colcrys for sale
buy feldene without prescription
feldene for sale
buy imitrex without prescription
imitrex for sale
buy inderal without prescription
inderal for sale
buy indocin without prescription
indocin for sale
buy naprosyn without prescription
naprosyn for sale
buy pletal without prescription
pletal for sale
buy robaxin without prescription
robaxin for sale
buy voltaren without prescription
voltaren for sale

Secret défense (2008)

divulgué le 3 novembre 2008 par Kinopoivre

Secret défense sur la-fin-du-film.com

Ce film de Philippe Haïm racontre la lutte de notre DGSE (les services secrets français, si tu n’as jamais, lecteur ascète, ouvert un journal), qui s’était si brillamment illustrée dans l’affaire du « Rainbow Warrior ». Mais aujourd’hui, on ne lutte plus contre Greenpeace ; l’ennemi héréditaire, c’est le terrorisme islamique.

Jérémie, beau jeune homme (Aurélien Wiik), drague une étudiante de son cours à l’Institut des Langues Orientales : il s’agit de Delphine (Vahina Giocante), qui étudie l’arabe, et dont il ignore sans doute qu’elle se prostitue un peu pour vivre, sous le nom de Lisa. Il la présente à son père Alex (Gérard Lanvin), qui offre à Lisa un poste où elle devra vendre dans les pays arabes le vin qu’il produit – curieuse idée. En fait, Alex n’est pas du tout marchand de vin, le fourbe, il travaille à la DGSE et recrute Lisa pour en faire un agent secret afin d’infiltrer au Liban le réseau islamiste qui fomente des attentats suicides un peu partout, et dont on pense qu’ils ont la France dans le collimateur, vu qu’elle est alliée des États-Unis et ne veut pas retirer ses soldats de l’Afghanistan.

Lisa, rebaptisée Diane pour ce travail, est donc envoyée à Beyrouth pour séduire Al Barad (Simon Abkarian), un homme cynique et très dangereux, qui prêche à ses recrues-kamikazes le sacrifice suprême mais se garderait bien de sacrifier sa propre vie. La dernière arme en vue est un gaz à base de cyanure, utilisé dans les chambres à gaz aux États-Unis, et qu’il fait essayer, c’est sympathique, sur un de ses hommes. Au nombre des futurs sacrifiés, il y a un jeune Français complètement paumé, Pierre (Nicolas Duvauchelle), qui s’est converti à l’islam en prison, et se fait appeler désormais Aziz. On lui a fait suivre un entraînement dans le désert, où il a dû, pour prouver sa détermination, tuer un de ses camarades coupable d’avoir utilisé un téléphone portable ! Ces gens savent rire en société… Le prochain kamikaze promis à un attentat en France, c’est donc lui.

Devenue très-très proche d’Al Barad, conformément à sa mission, Delphine-Lisa-Diane fouille son coffre et découvre des documents qui parlent beaucoup du 18 juin. Cela signifie-t-il qu’Al Barad est devenu gaulliste ? Pas du tout, c’est plutôt que les islamistes prévoient un attentat en France pour cette date. Or Al Barad, qui doit prendre l’avion pour Paris, insiste pour que Lisa l’accompagne. Et celle-ci assiste à une étrange substitution de mallette, qui lui donne à penser que le chef terroriste va faire sauter l’avion, et eux avec. En fait, pas du tout, c’était un leurre, et Al Barad a très vite compris que la fille était un agent secret. Il l’a donc utilisée pour faire passer à la DGSE de faux renseignements sur un attentat bidon, histoire de couvrir le véritable attentat, non pas à la bombe, mais au gaz empoisonné, confié au pauvre Pierre-Aziz.

Mais Lisa, qui a compris qu’elle était démasquée, dénonce Al Barad dès leur arrivée à Roissy, et le terroriste est coffré. Les services secrets comprennent enfin qu’on les a menés en bateau, et Aziz-Pierre est empêché de nuire juste à temps. Évidemment, il retourne en prison et renonce à l’islam. Quant à Lisa, elle découvre que le beau Jérémie n’était ni un étudiant ni le fils d’Alex, mais un agent secret spécialisé dans le recrutement des étudiants (et surtout des garçons, auxquels il plaît beaucoup, mais il a fait une exception pour elle). On ne peut compter sur personne. C’est d’ailleurs ce qu’allocine.fr laisse entendre, et ce sont des sages.

Choisis ton arme et flingue la fin du film

4 réactions à “Secret défense (2008)”

  1. Kinopoivre pense que:

    Avertissement : ne râlez pas parce que vous n’avez pas trouvé de salle qui passe cet excellent film ! Il ne sortira que le 10 décembre. Mais, petits veinards, cinq semaines à l’avance, vous aurez déjà connu la fin !

  2. nonizukat pense que:

    c’est vraiment bien, ou bien…?

  3. Kinopoivre pense que:

    C’est mieux que le dernier James Bond, et on ne s’ennuie jamais.

  4. Alex pense que:

    oui, j’avoue il est super ce film.

Allez, lâche ta fine remarque