online discount medstore
advair diskus for sale
buy advair diskus without prescription
allegra for sale
buy allegra without prescription
aristocort for sale
buy aristocort without prescription
astelin for sale
buy astelin without prescription
atarax for sale
buy atarax without prescription
benadryl for sale
buy benadryl without prescription
buy clarinex without prescription
clarinex for sale
buy claritin without prescription
claritin for sale
buy flonase without prescription
flonase for sale
buy ventolin without prescription
ventolin for sale
amoxil for sale
buy amoxil without prescription
augmentin for sale
buy augmentin without prescription
bactrim for sale
buy bactrim without prescription
biaxin for sale
buy biaxin without prescription
buy cipro without prescription
cipro for sale
buy cleocin without prescription
cleocin for sale
buy dexone without prescription
dexone for sale
buy flagyl without prescription
flagyl for sale
buy levaquin without prescription
levaquin for sale
buy omnicef without prescription
omnicef for sale
amaryl for sale
buy amaryl without prescription
buy cozaar without prescription
cozaar for sale
buy diabecon without prescription
diabecon for sale
buy glucophage without prescription
glucophage for sale
buy glucotrol without prescription
glucotrol for sale
buy glucovance without prescription
glucovance for sale
buy micronase without prescription
micronase for sale
buy prandin without prescription
prandin for sale
buy precose without prescription
precose for sale
buy cialis professional without prescription
cialis professional for sale
buy cialis soft without prescription
cialis soft for sale
buy cialis super active without prescription
cialis super active for sale
buy cialis without prescription
cialis for sale
buy levitra without prescription
levitra for sale
buy viagra professional without prescription
viagra professional for sale
buy viagra soft without prescription
viagra soft for sale
buy viagra super active without prescription
viagra super active for sale
buy viagra super force without prescription
viagra super force for sale
buy viagra without prescription
viagra for sale
buy celebrex without prescription
celebrex for sale
buy colcrys without prescription
colcrys for sale
buy feldene without prescription
feldene for sale
buy imitrex without prescription
imitrex for sale
buy inderal without prescription
inderal for sale
buy indocin without prescription
indocin for sale
buy naprosyn without prescription
naprosyn for sale
buy pletal without prescription
pletal for sale
buy robaxin without prescription
robaxin for sale
buy voltaren without prescription
voltaren for sale

Délice Paloma (2007)

divulgué le 5 août 2007 par Kinopoivre

Délice Paloma sur La fin du film

Le film idéal pour un chroniqueur du site que tes yeux éblouis, lecteur aimé, parcourent en ce moment même. En effet, surtout s’il est tire-au-flanc (le chroniqueur, pas le film), il aura la fin de l’histoire et la conclusion du présent article dès les trois premières minutes de la pellicule.

L’héroïne – le personnage central, si vous préférez qu’on évite toute équivoque – se nomme Zineb Agha, mais elle se fait appeler « madame Aldjéria ». À ce détail, lecteurs adorés, les plus futés d’entre vous, à supposer que certains ne le soient pas (futés, mais repoussons d’un pied méprisant cette hypothèse farfelue), devinent que l’action se passe à Alger. De son appartement du dix-septième étage avec terrasse qui domine le port, où malheureusement l’ascenseur est aussi souvent en panne que l’ascenseur social, elle fait des « affaires », secondée par un jeune avocat véreux et homosexuel, maître Djaffar ; une collaboratrice, Shéhérazade, qu’elle a tirée de la prostitution ; sa sœur sourde-muette, qui lui sert de nounou ; et son fils Riyad, conçu avec un Italien de passage, et qui semble vouloir incarner l’idéal de Jacques Brel en ceci, qu’il est « beau et con à la fois ».

Mais quelles affaires ? vous enquerrez-vous, lecteurs idolâtrés. Surtout des magouilles, sinon il n’y aurait pas de film. Qui a déjà vu un film traitant d’affaires honnêtes ? Poser la question, c’est y répondre. Exemple : une quinquagénaire, propriétaire d’un cinéma, veut divorcer afin de refaire sa vie avec son jeune caissier, projet qu’on ne peut qu’applaudir à deux mains, si vous le voulez bien ; madame Aldjéria va lui arranger ça en fourrant une jolie fille, la Paloma du titre, dans les bras du mari, et, le moment venu, immortaliser l’instant avec l’aide d’un photographe qui se trouve être son avocat ! Rien que du classique.

Naturellement, elle excelle à l’arrosage des personnes bien placées, style ancien ministre des Droits de l’Homme et de la Solidarité nationale. Et toujours en liquide, prélevé dans son coffre-fort bourré à craquer. Dialogue : « Madame Aldjéria, en tant qu’ancien ministre des Droits de l’Homme et de la Solidarité nationale, je ne peux qu’être sensible aux projets d’une vieille putain comme vous. – Pas “vieille”, seulement putain ! »

Le cinéma étant un puissant instrument d’éducation et le vecteur idéal des leçons de moralité, on se doute que madame Algéria va tomber, au sens policier du terme. On s’en doute d’autant plus que, tout le film étant raconté en flashback, on l’a vue sortir de prison dans la première scène, après trois ans de cabane. Que s’était-il passé ? La magouille de trop : madame Algéria a voulu racheter, retaper et rebaptiser à son nom les Thermes de Caracalla où elle a passé son enfance, pour en faire un endroit à la mode. Les Bains-Douches ont dû l’inspirer. Illico, et vu qu’en Algérie la corruption est totalement inconnue, on la flanque au trou pour avoir graissé les pattes qui se tendaient. Lorsqu’elle en sort, sa complice Shéhérazade est devenue mère de jumeaux et femme voilée, son appartement est en ruines, et sa fortune s’est évidemment envolée. Il ne lui reste plus qu’à imaginer que son fils, qui s’est enfui en barque au moment crucial, a réussi à gagner l’Italie et qu’il y est heureux.

C’est aussi la grâce que l’on vous souhaite, mais la barque n’est pas obligatoire, sauf à vouloir à toute force faire un détour par Allocine, où ils sortent les rames plus souvent qu’à leur tour.

Choisis ton arme et flingue la fin du film

Allez, lâche ta fine remarque